Modules "bousoles" électroniques boitier mécanique


#1

Bonjour,

C’est peut être une question bête, mais concernant la réalisation d’un boîtier pour un module boussole, je ne sais pas quelle option choisir.

Évidement, je compte éviter au maximum tout élément ferromagnétique autour et ne rien utiliser de ferromagnétique pour le boîtier. Par contre, entre l’utilisation de matières plastiques isolantes ou d’un boîtier en métal “non magnétique” (par exemple: tube de plomberie en cuivre avec bouchons cuivre), j’hésite…

Les anciennes boussoles avaient (il parait) des corps en laiton.
Un “blindage” atténuerait-il les champs magnétiques alternatif parasites pour favoriser la détection du champ magnétique terrestre continu?

J’ai pas trouvé d’info sur ce sujet sur la toile
Quel sont les options que vous choisiriez vous?


#2

Salut,

Je travaille dans la compatibilité électromagnétique, le champs magnétique est un champ basse fréquence. Ca passe partout et il est très difficile de s’en prémunir. C’est un peu comme quand tu compare au son, les basses et infrabasses ça passe partout.
Le mieux reste le cuivre relié à une terre la plus large possible si tu veux isoler au mieux ton électronique. Mais le cuivre reste cher et c’est pour ça que le laiton devait être utilisé.

Mais de ce que je comprends toi tu veux plutôt isoler ta boussole de ton éléctronique c’est ça?

Ce que tu peux déjà faire pour voir c’est de te trouver une boussole et regarder déjà en approchant ton RPi si elle dévie cela te donnera déjà une idée des risque de perturbations. Mais le RPi est un PC et il tourne à des fréquences bien supérieures à celle du champs magnétique terrestre, je ne pense pas que tu aies de soucis en terme d’immunité… faut tester…

Enfin voilà, jene sais pas si j’ai bien répondu à ta question n’hésites pas à me préciser si j’étais à côté :wink:


#3

D’une part, je n’ai pas été suffisamment clair, je parlait d’un module boussole électronique. Choix un peu rapide et pas forcément le meilleur, j’en ai pris un basé sur un HMC5883L (selon le vendeur). Un boussole mécanique a une inertie, une boussole électronique, je sais pas comment ça réagit.

Le Rpi devrait être éloigné d’au moins un mètre, donc ce n’est pas forcément de ce coté que je craignait des parasites. Je pensais plutôt à d’autres choses:
-mes câble de (petite) puissance (5A, DC -> qq kHz) qui vont passer pas loin
-l’influence possible d’orages/ de la foudre
-le bus I2C en lui même, mais je suppose que l’utilisation de câbles blindés torsadés devrait suffire à réduire suffisamment les parasites des signaux de commande
-du 50Hz qui est toujours omniprésent, mais je suis conscient que je ne peux que très faiblement le réduire

C’est une application en extérieur, donc je me posait quelques question sur les effets de la foudre. Je ne parle pas d’un coup “au but” (en pleine poire du circuit), contre ça, je sais que je ne peux pas protéger le circuit (acheté 7€). Je crois que la foudre est assimilable à de la HF. En absence de mise en garde du constructeur, on pourrait supposer que l’induction magnétique de la foudre serait insuffisante pour détruire le composant (qui mesure jusqu’à 8 gauss) mais je n’en suis pas sur. Je ne sais pas non plus dans quelle proportion serait parasité le composant en cas d’orage et si possible d’en réduire les effets.

Je ne sais pas non plus dans quelle proportion, par le programme ont peut “filtrer” les informations reçue par ce module boussole “magnétomètre”.

Pour les câbles de puissance, sauf nécessité, j’ai pas trop envie de recouper les câbles d’origine de mes panneaux solaires, câbles d’un mètre environ non blindés, non torsadés, chaque module fait 2.5A maxi, j’en ai 2 pour le moment, ils se raccordent ensuite à un câble blindé torsadé (de récup) en 4mm².

Pour les effets parasites de ma partie puissance, tu as raison, je pourrais expérimenter un peu. Pour la foudre/ l’orage… c’est moins facile!


#4

Salut,

A priori tu fait ce qu’il faut, il faut du câble blindé avec une bonne reprise du blindage sur le connecteur. Si ton boitier est métallique tu reprends la masse du câble sur ton boîtier et le tout repris à la terre. Tu auras une cage de faraday.
Les câbles jusqu’au GHz c’est ce qui prends le plus de perturbation. Si tu ne peux pas les blinder tu torsade les signaux et tu les plaques au sol ou à une surface métallique et tu sépare puissance et signaux.
Enfin comme ça c’est pas évident à tout expliquer le mieux c’est d’être devant l’installation. C’est surtout une question de bon sens.

Bonne soirée


#5

Merci pour tes conseils, je vais essayer comme ça alors :blush: