Raspbian sur Pi zéro pour caméra autonome


#1

Bonjour,
tout nouveau donc sans connaissance du monde de la framboise, je cherche à réaliser un projet simple:
effectuer une caméra qui enregistre au moins 4 jours (environ 90h). Me faut donc de la place sur une carte SD (au moins une 64go), une caméra pour faire du 640x480, et une batterie.
Pour la batterie, je compte mettre un certain nombre de 18650 en parallèle, quitte à en mettre une vingtaine.
Et pour mon projet, je m’oriente vers un pi zéro en raison de sa faible consommation.
j’ai un b3+ mais ça consommerait tôt.
Je voudrais savoir s’il faut utiliser une version particulière de raspbian,
J’ai vu par ci par là des bribes de projets mais rien de concret.
La programmation, je ne connais pas celle du pi mais j’ai de bonnes bases dans d’autres langages, donc ça ne me fait pas trop peur.
Merci beaucoup pour toute aide.


#2

Bon, merci les moteurs de recherche, j’imagine que tu parles d’accu lithium ion 3.6V de la même taille que les piles AA. Sans vouloir te vexer, vous pourriez être sympa et faire un effort “pédagogique” pour rester compréhensible, mettez-vous à la place de vos lecteurs…

Ensuite, je ne suis pas convaincu par l’assemblage que tu veux faire. En mettant de coté que ce n’est pas en parallèle que tu devras mètre tout ces accus, car sinon tu obtiendrait du 3.6V et tu as besoin d’une tension plus élevée. Le plus gros problème c’est que tu auras des tolérances de fabrication qui vont faire que tes accus vont soit s’auto-déchager les uns dans les autres soit un plus faible qui va faire perdre de la puissance à tout le reste.

Perso, je m’orienterais plutôt vers une batterie plomb mais on ne peut pas le dire tant que le système n’est pas un peu plus étudié. Le Pi zéro consomme moins d’un watt sur le papier, ta caméra sera certainement plus gourmande et va beaucoup influer sur l’autonomie.

Tu connais les caractéristique technique de la caméra?
Montage en extérieur? (puisque tu n’utilise pas “EDF”)


#3

Salut,

Pour la conso faible, RpiZero V1.3 avec Raspbian lite et le module caméra “RaspiCam”.

Pour la partie vidéo, je pense qu’il faut réaliser cette gestion “image” par Raspistill ou Raspivid.
On laisse tomber MotionEye à mon avis car il doit tirer plus de ressources (à étudier).

Avec Raspstill (je n’utilise pas Raspivid) on peut faire une photo en 640x480 avec n’importe quel RaspiCam en donnant cette définition dans la ligne de commande.
ça doit être pareil avec Raspivid.

Il te faut une vraie vidéo ou 1 photo toutes les 5 secondes avec création d’un timelapse serait suffisant ?

Pour l’autonomie, je n’y connais rien, mais je pencherais aussi pour une batterie plomb avec adaptateur 12V --> 5V (bêtement, batterie de voiture et allume cigare)
J’en connais au moins 2 qui diraient de fourrer du capteur solaire en sus :slight_smile:

Sinon, pour la caméra, j’ai testé de retirer une WebCam d’un PC portable et de “souder” à un bout de câble USB.
ça fonctionne mais avec des artéfacts (peut-être dû à ma qualité de “soudure” du fait des fils hyper-fins) donc pas utilisable pour une vidéo.

++


#4

+1 ça me démangeait de le dire :wink: :yum:


#5

Merci pour ces premières infos.
Désolé pour les accus, ce sont des accus lithium 18650 3,7v 2200 mh.
J’ai un petit module qui fait fonctionner le pi3b+ sans problème:

J’ai utilisé des packs europa 14v 14,4AH, mais à 80€ le pack, ça fait mal.
Et ça tient moins de 2 jours avec le pi3b+ sans cam.
Vais regarder les batteries au plomb, mais c’est lourd.
Et c’est pour l’extérieur, en fait, je veux mettre ce pi dans un boitier avec la cam, et dans un coin du jardin, du lundi matin au vendredi matin.


#6

Bonjour,

Pour dimensionner la capacité de l’alimentation il faut simplement commencer par mesurer l’intensité du montage. Puis en déduire en théorie la valeur en mAh (x90h).

Pour cela, soit utiliser un multimètre en position ampèremètre mais ça ne donnera qu’une idée car la consommation instantanée mesurée,ne correspondera pas forcément à la consommation moyenne sur 4 jours.
Ou bien utiliser une “Clé USB Voltmètre Ampèremètre” ou “USB power meter” que l’on trouve sur les sites de vente en ligne.
Certains modèles affichent même le mAh consommés. Je pense que l’utilisation d’un objet de se type sur une période de 90h avec un bloc alimentation standard, permettrait de déterminer une consommation plus réelle.
Enfin pour être un peu plus sûr de tenir la temps qu’il faut, ajouter 10 ou 20% de capacité en plus.

Avec un peu de chance des Powerbank du commerce pourrons peut être répondre au besoin.

N.B.: Merci pour le lien, je ne savais pas que ce type de produit existait tout fait.

A+


#7

à ce que j’ai vu, 4kg une 12V 15Ah

Je travaille sur un régulateur photovoltaique à base de Rpi zéro, mais j’en suis à un stade très peu avancé donc… désolé. Je vais te proposer plus simple.

méthode pour une installation solaire ou avec assistance solaire
-1-d’abord estimer le courant / la puissance consommée et heure d’utilisation par jour
Pifométriquement supposons 0.2A 5V => 1W utilisation 24h/24
la méthode de @jelopo sera plus précise
-2-choix de la batterie: même si un cycle charge/décharge dure une journée, on choisi la capacité d’une batterie solaire plomb sur 100 heures (en C100 dans le jargon). Dis comme ça, c’est pas clair, je donne un exemple: si tu consomme 1.2W => 0.1A en 12V (j’ai considéré 20% de pertes avec un régulateur à découpage entre la batterie et le Rpi), il faut un batterie de 100x0.1=10Ah.
Il y a plusieurs raisons:
(a) une batterie n’aime pas être déchargée à fond, 20% de décharge, elle supporte très bien, 80% de décharge tout les jours, elle va pas durer longtemps (on appelle ça le DDQ: taux de décharge quotidien)
(b) c’est pas rare d’avoir plusieurs jours pourris d’affilés avec presque pas de soleil, donc on considère, en Europe, que sur 5 jours (100h = 5 jours de 24h Youpi! j’ai gagné le prix Nobel! :rofl: :yum: ), les jours sont mieux moyennés.
-3- calcul de l’énergie quotidienne consommée. Avec l’exemple de 0.1A 12V consommés pendant 24h, ça nous ferrais 0.1x12x24=30Wh
-4- on considère l’énergie reçue sur le panneau solaire, la pire journée de l’année, avec des panneaux inclinés à 45° soit, pour Paris, 1400Wh/m2/jour en décembre.
On va considérer qu’on récupère 20% d’énergie en moins car on ne dispose pas d’un régulateur MPPT qui optimise le point de fonctionnement du système.
-5- on cherche la puissance du module PV qu’il nous faut. En considérant grosso modo des panneaux ayant 15% de rendement. Un panneau de 1m² serait un module de 150Wc (c’est la puissance maxi en plein soleil, se lit Watt crête). Tu as bien sur besoin de beaucoup moins que ça. 1400Wh<->150Wc (toujours pour cette journée d’hivers de référence, à Paris). Selon ce calcul, il faudrait (dans ce cas) 30/1400x1.2*150 disons 5Wc

Ensuite, un truc super pour estimer la production d’une installation photovoltaïque:
http://re.jrc.ec.europa.eu/pvgis/apps4/pvest.php?lang=fr&map=europe
J’ai fait une simulation dans les mêmes conditions et les résultats serait plutôt: 20Wc à utiliser, avec batterie 12V-10Ah


#8

Bonjour,

Il n’y a pas de programmation propre au PI, se sont les mêmes langages que sous GNU/Linux, soit pour les plus connus le Shell, Python, Scratch, PHP, Perl, Java, C… Toutefois, le langage de prédilection est plutôt le Python. Une bibliothèque spécifique existe pour gérer les ports GPIO.

A+